L'INSTITUT DES SCIENCES COGNITIVES
L'Institut des sciences cognitives de Lyon (ISCL)
organise son

Premier colloque international de Linguistique (CILISC1)
 Les 12-15 Octobre 1999 à Lyon


 
SESSIONS
INSCRIPTIONS
ACCES
HOTELS

 
L'Economie dans les structures, les computations et l'utilisation du langage

Les notions de "moindre effort" et "d'économie" en un sens préthéorique ont toujours joué un rôle
dans les explications concernant l'utilisation des langues, leur évolution et leur structure; ces notions
sont devenues des instruments formels d'analyse avec l'apparition de la grammaire générative dans le
milieu des années cinquante; leur rôle est aujourd'hui à nouveau au centre de beaucoup de
recherches récentes en phonologie, syntaxe, sémantique et pragmatique.

  Cela est particulièrement vrai de la recherche suscitée par ce que l'on appelle le "programme
minimaliste" de la grammaire générative. Au cœur de ce programme s'élaborent deux notions reliées
mais distinctes d'économie.

 D'un côté, on tente de répondre à la question de savoir si la faculté de langage est "parcimonieuse"
dans les outils qu'elle fournit à la langue interne des locuteurs pour accéder à d'autres modules de
l'esprit/cerveau. Doit-on par exemple supposer l'existence d'autres entités linguistiques que les seuls
traits et structures requis par la "Forme logique" (le sens) et la forme phonétique (le son) des
énoncés?

 De l'autre, on essaie de déterminer quel rôle des considérations d'économie jouent dans la façon
dont sont engendrées les expressions linguistiques; est-il vrai par exemple que les computations qui
sont les plus "simples" en termes de nombre d'étapes, de distance, de poids, de complexité
structurale etc. sont sélectionnées aux dépens de computations plus complexes dans ces dimensions?
Est-ce que l'économie en ce dernier sens peut toujours être définie localement ou la théorie de la
faculté de langage doit-elle aussi reconnaître une notion plus globale?

 En un sens relié mais évidemment distinct, la pragmatique issue de Grice, en particulier la théorie de
la pertinence de Sperber et Wilson consacre beaucoup d'attention aux considérations d'économie. Il
a maintenant été bien démontré que l'interprétation pragmatique des énoncés est sous déterminée par
la seule information linguistique. Dès lors, la question de savoir comment et sur quelle base (formelle)
les locuteurs et les récepteurs sélectionnent l'information contextuelle requise devient cruciale. La
théorie de la pertinence suggère que les mécanismes qui permettent cette sélection reposent sur un
principe requérant un équilibre entre le coût du traitement et le gain interprétatif.
 Des notions d'économie jouent aussi un rôle dans plusieurs domaines de la sémantique formelle.
Ainsi par exemple on tente de mettre à jour le rôle que de telles considérations jouent dans le choix
d'une portée plutôt que d'une autre, dans la mise en place de relations anaphoriques en un sens très
large --incluant la détermination du focus, l'ellipse du groupe verbal etc. -- ou dans les contraintes
qu'elles imposent aux opérations de changement de type, par exemple.

 Quant à la phonologie et à la morphologie, il n'est guère besoin de souligner qu'une bonne part des
débats contemporains ont trait à la façon dont les considérations de simplicité, d'économie ou
d'optimalité doivent trouver une expression formelle appropriée.

 Les organisateurs de ce colloque ont l'espoir qu'il contribuera à rendre plus précises les différentes
notions d'économie évoquées ci-dessus et qu'il favorisera une recherche pluridisciplinaire fructueuse
en offrant aux participants un cadre approprié à la discussion, à la comparaison et à la confrontation
des idées.

 Le colloque aura quatre sessions; chacune présentera six communications de 45 minutes suivies de
15 minutes de discussions; chacune comportera trois conférenciers invités dont le travail a joué un
rôle majeur dans la définition ou la réintroduction de la problématique de l'économie dans la
recherche linguistique contemporaine.
 

SESSIONS

 
SEMANTIQUE
mardi 12 Octobre 1999

Matin:
Président de séance : Nicholas Asher

9h- 9h45
Enregistrement

9H45-10h
Ouverture du colloque par Marc Jeannerod

10h-11h
Chierchia, Genaro 
University of Milan
Les implicatures scalaires, un  phénomène de polarité

11h-11h30
Pause-café

11h30-12h30
Dayal, Veneeta.
Rutgers University
Le déterminant défini et ses contreparties silencieuses

Après midi :
Président de séance : Viviane Déprez

14h15-15h15
Sauerland, Uli
Kanda Gaigo University, Japon
Supériorité et Montée de Quantifieur: un argument basé sur le liage inversé

15h15-16h15
Asher, Nicolas
University of Austin
Principes d’économie dans l’interprétation du discours

16h15-16h45
Pause-café

16h45-17h45
Schlenker , Philippe 
MIT
Uniformité sémantique

18h00
Apéritif sur place
 
MORPHOLOGIE/PHONOLOGIE
Mercredi 13 Octobre 1999

Matin:
Président de séance : Jean-Marie Hombert

9h-10h
Halle, Morris 
MIT
Sur les considérations d'économie en phonologie.

10h-10h30
Pause-café

10h30-11h30
Bonet, Eulalia
Universitat Autonoma Barcelona
De la phonologie des clitiques catalans: approche dérivationnelle ou non-dérivationnelle.

11h30-12h30
Marantz, Alec 
MIT
Les composants de la dérivation.

Après-midi
Président de séance : Tatjana Nazir

14h15-15h15
Vergnaud, Jean Roger
ISC/USC
TBA : Séquences, chaînes et constituants : connexion minimaliste

15h15-16h15
Peter F. Dominey
ISC
Un modèle réductif de l’assignation des rôles thématiques en syntaxe.

16h15-16h45
Pause-café

16h45-17h45
Jean-Luc Schwartz, Christian Abry, Louis-Jean Boe, Nathalie Vallée, Marie-Agnès Cathiard,
ICP
Economie et Phonologie dans la théorie de la dispersion-focalisation perceptuelle et la théorie de la perception pour le contrôle de l’action.

20h
DINER DU COLLOQUE
 
PRAGMATIQUE
Jeudi 14 Octobre 1999

Matin :
Président de séance : Robert Jarvella

9h-10h
Sperber, Dan 
CREA, CNRS Paris
Economie et pragmatique.

10h-10h30
Pause-café

10h30-11h30
Maillat, Didier
Lincoln College Oxford
Pour une pragmatique minimaliste des prépositions directionnelles.

11h30-12h30
Moeschler, Jacques
Université de Genève
Economie et optimalité pragmatique: le cas des inférences directionnelles.

Après midi :
Président de séance : Anne Reboul

14h15-15h15
Noveck, A.Ira
ISC
Comment rendre compte des implicatures conversationnelles.

15h15-16h15
Blakemore, Diane
University of Salford
De l’interprétation des énoncés conjoints.

16h15-16h45
Pause-café

16h45-17h45
Matsui, Tomoko
Christian University, Japan
Deux visions sur l’économie dans l’assignation de la référence: Centrage et Pertinence..

17h45-18h30
Saussure, Louis de
Université de Genève
Une approche procédurale des temps verbaux :
L’exemple des temps du passé en français.

 
SYNTAXE
Vendredi 15 Octobre 1999

Matin :
Président de séance : Jean-Yves Pollock

9h-10h
Rizzi, Luigi 
Université de Sienne
De quelques questions dans la théorie de la localité.

10h-10h30
Pause-café

10h30-11h30
Newmeyer, Frederic
University of Washington
Economie Grammaticale versus Economie de traitement : Comment capturer les généralisations typologiques

11h30-12h30
Williams, Edwin 
Princeton University
L'économie comme conservation de la
forme

Après midi
Président de séance :  Jacqueline Lecharme

14h15-15h15
Kitagawa, Yoshihisa
Indiana University
Economie et Sélection Lexicale

15h15-16h15
Rezac, Milan
University of Toronto
L’Economie des relations cible/but: le calcul de l’Equidistance

16h15-16h45
Pause-café

16h45-17h45
Collins, Christopher
Cornell University
Eliminer les étiquettes

17h45-18h30
Moro, Andrea
University San Raffaele, Milano
Antisymétrie faible: une application économe de l’Axiome de Correspondance Linéaire

 

INSCRIPTIONS

Un formulaire d'inscription peut être téléchargé à l'adresse web suivante:
http://www.isc.cnrs.fr/ciliscins.htm
Il peut aussi être obtenu par mél à l'adresse suivante:
reboul@isc.cnrs.fr
ou par la poste:
Viviane Deprez
Institut des Sciences Cognitives
67 bd Pinel
69675 Bron cedex
France
Le formulaire complété peut être renvoyé soit par mél, soit par la poste aux mêmes adresses. Les modalités de paiement pour les frais d'inscription sont indiqués sur le formulaire d'inscription.
  avant le 15 septembre   après le 15 septembre
Enseignants 300 FF    350 FF
Etudiants 250 FF    350 FF
Les droits d'inscription incluent les déjeuners, les pauses-café et un livret d'abstracts.


Institut des Sciences Cognitives  UPR CNRS 9075 67, boulevard Pinel 69675 BRON cedex
33 (0)4 37 91 12 12   33 (0)4 37 91 12 10  web@isc.cnrs.fr

ACCUEIL ISC