English Version

COGNITION ET MEMOIRE
 

 
Aïcha ROUIBAH

Maître de Conférences
Institut des Sciences Cognitives
et I.U.F.M. de Lyon

Institut des Sciences Cognitives
67, boulevard Pinel
69 675 Bron Cedex
FRANCE
Tel : (33) 04 37 91 12 56
Fax : (33) 04 37 91 12 10
Mail : rouibah@isc.cnrs.fr


THEMES DE RECHERCHE ET COLLABORATIONS

- Ce programme de recherche a pour objectif de mieux comprendre les processus cognitifs impliqués dans la reconnaissance des mots écrits.
Plus précisément, il s'agit à la fois d'étudier les unités et processus permettant d'accéder au lexique mental et d'établir l'organisation des représentations lexicales.
- L'étude des unités d'accès au lexique mental est effectuée en collaboration avec le professeur Marcus Taft (University of New South-Wales, Sydney, Australie). Il est probable que des unités sublexicales interviennent lors de la reconnaissance visuelle des mots, c'est-à-dire que les mots soient segmentés avant l'accès lexical. Cependant, la structure (lettre, syllabe, BOSS) et la nature (orthographique et/ou phonologique)
de ces unités sont encore mal définies. Il s'agit donc, par l'intermédiaire d'expérience d'amorçage, de tenter d'établir plus précisément
quelle(s) unité(s) intervient et quel(s) processus sous-tend ce traitement.
 - Par ailleurs, la question de l'accès lexical n'est pas suffisante pour bien comprendre l'ensemble des mécanismes impliqués dans la
reconnaissance des mots écrits. Les différents processus qui entrent en jeu lors de cette reconnaissance sont aujourd'hui relativement
bien définis : processus de traitement orthographique, phonologique et sémantique. Il reste cependant à déterminer le poids de chacun
de ces processus et leurs relations. C'est la raison pour laquelle ce programme de recherche porte aussi sur les relations entre les processus
de traitement phonologique et sémantique. Ici encore, le paradigme essentiellement utilisé est l'amorçage masqué. Toutefois les données
analysées sont à la fois comportementales (temps de réponse) et électrophysiologiques (potentiels évoqués cérébraux). Il semble est
effet important de pouvoir, d'une part, formaliser les réponses comportementales et, d'autre part, mettre cette formalisation à l'épreuve
des réponses électrophysiologiques. En effet, l'étude du décours temporel de certaines composantes (P300 et N400 en particulier),
affectées par les traitements phonologique et sémantique, devrait conduire à déterminer plus précisément la temporalité de ces deux
processus mais aussi les moments où ils interviennent ensemble. Cette étude expérimentale est effectuée en collaboration avec le
professeur Stephen J. Lupker (University of Western Ontario, London, Canada).
- Enfin, étant donné que l'un des objectifs majeurs est de mieux comprendre le fonctionnement du lexique mental, un modèle mathématique spatial simulant l'organisation de ce lexique, et capable de rendre compte des effets d'amorçage, est en cours de développement. Ce modèle
rend compte à la fois du caractère distribuée et du caractère dynamique des représentations lexicales (un mot est représenté par un espace
qui se modifie en fonction des relations phonologique et sémantique que ce mot précis partage avec d'autres mots de la langue). Par ailleurs,
du fait de se structure, ce modèle peut rendre compte des interactions entre les différents processus de traitement. Ce travail de modélisation
est effectué en collaboration avec Sabine Ploux (Institut des Sciences Cognitives).
 

PUBLICATIONS

LIVRE

Pour un résumé, cliquer sur la couverture du livre.

Rouibah A. (2001). Entendre à lire : Approche cognitive des traitements phonologique et sémantique.
    Sciences et technologies de la connaissance; Presses Universitaires de Grenoble.

ARTICLES DANS DES REVUES SPECIALISEES A COMITE DE LECTURE ET CHAPITRES D'OUVRAGES

Rouibah A. & Tiberghien G. (1994). Émergence d'une unité sublexicale au cours d'une tâche d'abréviation.
    L'Année Psychologique, 94, 211-232.

Channouf A. & Rouibah A. (1995). The effect of non-conscious perception of frequent stimuli on credibility judgment.
    International Journal of Psychology, 30 (2), 213-235.

Channouf A. & Rouibah A. (1997). Suboptimal familiar faces exposure and electrodermal reactions.
    Anuario de Psicologia, 74, 85-97.

Channouf A. & Rouibah A. (1998). Perception non consciente de stimuli fréquents et jugement de crédibilité.
    Dans A. Channouf & M.F. Pichevin (Eds), Le pouvoir subliminal: Influences non conscientes sur le comportement
    (Chap.7, pp. 195-223). Delachaux et Niestlé.

Rouibah A., Tiberghien G. & Lupker S.J. (1999). Phonological and Semantic Priming: Evidence for Task Independent Effect.
    Memory & Cognition, 27 (3), 422-437.

Rouibah A. & Taft M. (2001). The role of syllabic structure in French visual word recognition.
    Memory & Cognition, 29 (2), 373-381.

Rouibah A., Ploux S. & Ji H. (2001). Un modèle spatial des représentations lexicales impliquées dans la reconnaissance
    des mots écrits. Dans H. Paugam-Moisy, V. Nyckees & J. Caron Pargue (Eds). La cognition entre individu et société
    (pp. 295-307). Paris : Hermès-Science.

Rouibah A. (à paraître). Définition des termes "lexique mental" et "décision lexicale". Dans G. Tiberghien et al. (Eds).
    Dictionnaire des sciences cognitives. Paris : Larousse Bordas.

ACTES DE COLLOQUES, RESUMES PUBLIES DE COMMUNICATIONS

Rouibah A. & Tiberghien G. (1994). Amorçage phonologique et sémantique : Un unique réseau pour deux processus ?
    Actes du Premier Colloque Jeunes Chercheurs en Sciences Cognitives, pp. 139-148 Isère, mars 1994.

Rouibah A. & Tiberghien G. (1996). Phonologico-semantic priming and automaticity.
    International Journal of Psychology, 31 (3-4). XXVI° Congrès International de Psychologie. Montréal, août 1996.

Pexman P.M., Lupker S.J., Jared D., Toplak M. & Rouibah A. (1996). Strategically Controlling Phonology in Response to Pseudohomophones ?
    Abstracts of the Psychonomic Society, 1, 74. 37th Annual Meeting of the Psychonomic Society. Chicago, octobre - novembre 1996.

Rouibah A. & Lupker S.J. (1997). Détection de couleur : Facilitation ou inhibition phonologique ?
    Résumés Congrès National de la Société Française de Psychologie. Nice, 22-24 mai 1997.

Pexman P.M., Lupker S.J., Jared D. & Rouibah A. (1997). Homophones, Homographs, and Irregular Words : All Phonological Effects are not Created
    Equal. Abstracts of the 7th Annual Meeting of the Canadian Society for Brain, Behavior, and Cognitive Science, 36. Winnipeg, Manitoba, juin 1997.

Rouibah A. & Lupker S.J. (1998). Phonological facilitation in color-matching with Stroop stimuli.
    Abstracts of the Psychonomic Society, 3, 30. 39th Annual Meeting of the Psychonomic Society. Dallas, novembre 1998.

Rouibah A. & Taft M. (1999). La nature des unités d’accès au lexique mental.
    Résumés du Congrès National de la Société Française de Psychologie, pp. 106-107. Aix-en-Provence, mai 1999.

Rouibah A., Taft M. & Albert F. (2000). French sublexical unit priming in pronunciation and lexical decision tasks.
    Abstracts of the Psychonomic Society. 41th Annual Meeting of the Psychonomic Society. New-Orleans, novembre 2000.

Taft M. & Rouibah A. (2001) Masked sublexical priming of French words.
    Workshop conference on Masked priming: State of the art. Macquarie University - Australie, avril 2001.

Rouibah A. & Ploux S. (2001). A spatial model of the phonological and semantic representations involved in printed word recognition.
    Abstracts of the Psychonomic Society, 6, 48-49. 42th Annual Meeting of the Psychonomic Society. Orlando, novembre 2001.
 
 
retour équipes ISC

Institut des Sciences Cognitives  UPR 5015 CNRS UCB Lyon 1
67, boulevard Pinel 69675 BRON cedex
33 (0)4 37 91 12 12  33 (0)4 37 91 12 10 web@isc.cnrs.fr
ACCUEIL ISC